Quelques types d’acheteurs / vendeurs dont vous faites probablement partie

La vie est une négociation et la pire des négociations est celle dont vous ne vous rendez même pas compte.

Du coup, savoir quel type d’acheteur / vendeur vous avez affaire peut vous mettre sur les bons rails. Après tout, une négociation est une guerre d’informations. D’habitude, celle qui détient plus d’informations a plus d’options et a tendance à s’en soucier moins.

Découvrez quelques types d’acheteurs et vendeurs et des pistes de recommandations sur comment mieux négocier, marchander pour obtenir ce que vous voulez selon vos propres termes et dans une optique de satisfaction clientèle et de renouvellement d’affaires.

Comment stimuler votre créativité pour le bonheur de l’innovation ?

Comme toute compétence, la créativité / l’innovation est une technique qui s’apprend, un processus qui se pratique suivant des caractéristiques et des méthodes spécifiques.

Dans cet article, nous allons voir la différence entre l’innovation et la créativité, comment les catégoriser, les différents processus de leur émergence et comment estimer la valeur d’une innovation.

Comme un bon ouvrier qui se sert de tous outils. (Partie 3)

Bien qu’il faudrait toute la vie pour apprendre la vie, quelques outils pratiques et des livres pertinents peuvent vous aider à décoder ce que les autres essayent d’apprendre tout une vie.

Les outils, par leur spécificité et la clarté de leur domaine d’application, donnent une utilité particulière à ses utilisateurs de même qu’un livre traite et fournit des pistes de réflexion spécifiques donnant ainsi de nouvelles perspectives aux lecteurs.

Découvrez ma boite à outils pratiques et la magie des livres !

La galère est garantie mais la réussite ne l’est pas (Partie 2 : Entrepreneuriat)

L’une des raisons qui font que 90% des Start-Ups échouent a une relation directe avec l’illusion de vouloir coûte que coûte imposer ses offres sur le marché. Par conséquent, à force de vouloir à tout prix voire son bébé décoller, elles finissent par brûler leur cash autour de différentes solutions qui mènent au même résultat : une version meilleure de produit et/ou de services mais sans entrée d’argent.

Souvent, nous avons l’habitude de faire une corrélation proportionnelle entre la galère et la réussite. En entrepreneuriat, la galère est garantie mais la réussite ne l’est pas. Travailler dur tous les jours, rencontrer des défis quotidiens et des cauchemars fréquents font partie du contrat si vous voulez devenir entrepreneurs. Toute cette détermination ne veut, en aucun cas, dire que la réussite est assurée en fin de compte.

La valeur n’attend point le nombre des années (Partie 1)

Aujourd’hui, j’entre dans mes 28 ans. Et je dois reconnaître que je suis à la fois très reconnaissant sur le fait que j’échoue dans les 99% des cas et étonné que les humains se distinguent à cause de leur 1% de réussite.

Dans l’échec, on apprendra et dans l’apprentissage, on échouera.

Cette fois-ci, je profite de l’occasion pour aborder de nouvelles perspectives à la suite de mes nombreuses rencontres avec l’échec au point qu’on est devenu apparemment de meilleurs amis.

Comment l’art du combat s’apparente à l’art de vivre.

On veut tous être quelqu’un, mais on se doit d’être plus précis. Les gens pensent qu’il faut faire plus de choses à la fois pour réussir ou donner du sens à sa vie. En réalité, vouloir faire tout équivaut à ne rien faire. Être ambitieux et/ou intelligent ne se mesure pas par le nombre d’actions, idées ou projets que vous gérez mais plutôt par le nombre de cibles que vous cochez, d’objectifs que vous atteignez.

Le jour que vous découvrez qui vous êtes !

Au fil des années, le Big 5 est devenu un outil d’évaluation psychologique utilisé par les entreprises pour déceler quel trait de personnalité est plus adapté à un poste de travail, les forces de l’ordre, les instances d’investigation, les marketeurs, les professionnels de la communication ; presque par toutes les instances qui traitent avec des individus et leur complexité.

Seul le travail dur et acharné ne suffit pas !

Seul le travail dur et acharné ne suffit pas. La preuve est évidente : les 90% de la population mondiale travaillent fondamentalement pour rendre plus riche les 10%.

Le travail acharné n’est qu’une partie du puzzle pour réussir sa vie. Il est loin d’être le seul conducteur. Comprendre le sens du travail, ses différentes caractéristiques et ses ramifications sont d’une importance capitale pour compléter le reste du puzzle et accueillir de nouvelles perspectives dans la vie.